Focus sur la chauve-souris de l'année 2018 ...

Petit rhinolophe - Photo de Laurent Arthur

Le Petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros)

Le Petit rhinolophe est la tête d’affiche choisie par Eurobats pour l’année 2018. Quel joli symbole que cette toute petite chauve-souris au museau si particulier de la taille d’un pouce, qu’on peut croiser pendue aux voûtes de nos caves, bien enfermée dans ses ailes, pour la période hivernale. Si elle a subi l’une des plus fortes pertes de son aire de distribution il y a une soixantaine d’années, reculant devant les coups de boutoir des pesticides comme le Lindane et le DDT aujourd’hui interdits, elle est porteuse d’espoir et doit beaucoup aux réseaux naturalistes européens. Depuis deux décennies, en France, le Petit rhinolophe remonte en effet presque partout peu à peu ses effectifs. C’est pourtant une espèce très exigeante au niveau environnemental : elle n’aime pas la lumière (adieu les villages trop éclairés) et ne rentre dans son gîte que par de larges ouvertures (adieu les caves aux soupiraux grillagés et les greniers fermés). Une chance, le Petit rhinolophe ne monte pas en altitude et ne craint pas d’être fauché par les éoliennes comme les espèces de haut vol. Ce petit insectivore reste donc très lié à nos modes de consommation et d’habitation. Si nous savons lui laisser une place en faisant chacun un petit effort, le Petit rhinolophe pourrait bien avoir de beaux jours devant lui.

Bonne année à lui !

Laurent Arthur